1er trimestre de grossesse, que c’est long !

Cette semaine on se retrouve pour parler du 1er trimestre de grossesse. Je vous l’avez annoncé dans mon dernier article et sur mon compte Instagram, je suis enceinte. À l’heure actuelle ce 1er trimestre est déjà bien derrière mois mais je tiens quand même à en parler.

D’ailleurs, avant de commencer, je vous annonce qu’une nouvelle catégorie fait son apparition, celle de la grossesse. Elle se trouvera en sous-catégorie de Humeur pour le moment. Même si je ne compte pas transformer le blog en blog maternité, je compte malgré tout en parler. J’espère d’ailleurs que ce sujet vous plaira autant qu’à moi 🙂

L’avant test

Avant tout et pour mettre les choses dans leur contexte, il faut savoir qu’on ne cherchait pas spécialement à avoir un enfant. Du moins pas tout de suite. Alors je sais que c’est toujours un sujet délicat car certains couples mettent plus de temps que d’autres etc. Mais je tiens simplement à partager mon expérience.
Cela dit, j’ai senti quasiment tout de suite qu’il se passait quelque chose d’inhabituel dans mon corps. Je ressentais des tiraillements dans le bas du ventre et de légères tensions dans les seins. Au départ, j’ai pensé à des SPM, mais c’était bien trop tôt, d’autant plus que mes cycles sont un peu plus longs. J’en ai tout de suite fait part à Monsieur qui m’a dit de ne pas m’inquiéter et de me reposer. Chose que j’ai faite. Mais ces symptômes persistaient au fil des jours. Au fond de moi, je savais déjà.

Le verdict et l’annonce au papa

Quelques jours avant la date présumée de mes règles, je suis allée acheter un test de grossesse. Je ne l’ai pas caché à Monsieur puisqu’il était avec moi. Les jours sont passés et cette fameuse date présumée arriva. Étant donné que depuis que j’ai arrêté la pilule mes cycles ne sont pas ultra réguliers, j’ai préféré attendre encore un peu. Histoire d’être sûre. Avant de faire le test, j’étais mi-figue mi-raisin. J’étais à la fois impatiente et en même temps je n’avais pas envie de savoir. Et puis un matin, je me suis levée décidée à le faire. Sans grande surprise, un + s’est affiché. Vous vous demandez quelle a été ma réaction ? Et bien, je suis restée plantée devant le test sans trop réaliser. C’était bizarre. Pas de larmes, pas de cris de joie, pas d’exultation particulière.
Quant à l’annonce au papa, elle a été très simple, je lui ai envoyé une photo du test car j’étais impatiente de partager ça avec lui. Contrairement à moi, il est passé par toutes les phases émotionnelles. Quand il est rentré à la maison le midi, il était très heureux. C’est à cet instant que j’ai commencé à réaliser.
Et puis j’ai voulu faire une prise de sang pour être sûre à 100%. J’y suis allée dans la foulée avant que le laboratoire ne ferme. Je crois que c’est la première fois qu’on était aussi impatient d’avoir les résultats d’une prise de sang ah ah.

L’après et les symptômes

Une fois qu’on était sûr à 100% que j’étais bien enceinte, on a eu envie de le dire à tout le monde. Mais rassurez vous on ne l’a pas fait. On l’a seulement annoncé à nos parents et soeurs. Autant vous dire qu’ils ont tous été surpris. Je crois que je me souviendrai longtemps de ces moments d’ailleurs.
Quand la phase d’excitation est passée, j’ai eu la phase de questionnement. Ok, et maintenant qu’est-ce que je dois faire ? J’ai commencé par changer ma routine de soins. Car oui, pendant le 1er trimestre de grossesse et même pendant toute la grossesse d’ailleurs, il est fortement déconseillé d’utiliser des huiles essentielles. Ensuite j’ai pris rendez-vous chez mon médecin traitant, ma gynécologue étant partie à la retraite. À partir de là, c’était ok.
Concernant les symptômes, j’ai la chance de ne pas en avoir eu beaucoup. Le principal étant la fatigue. J’étais vraiment KO, je pouvais dormir des heures et des heures la journée en plus de la nuit. J’ai eu aussi quelques sautes d’humeur mais rien d’excessif. Et c’est tout. C’est d’ailleurs une des raisons je pense qui a fait que parfois j’oubliais que j’étais enceinte. Ça et le fait que même à la fin du 3e mois je n’avais pas de ventre mais juste un petit bourrelet.

La rencontre

Le 1er trimestre de grossesse est long car il ne se passe pas grand chose, on garde ça secret au cas où il y a un soucis, mais il y a la 1ère rencontre. Je ne sais pas si c’est systématique pour chaque grossesse, en tout cas j’ai eu droit à une échographie de datation. Autant vous dire qu’à l’instant même où j’ai vu ce haricot et surtout entendu battre son coeur, j’ai bien réalisé ! Puis assez vite arriva la tant attendue échographie officielle du 1er trimestre. Celle où le haricot s’est transformé en une forme plus humaine. J’étais toute émerveillée de voir que mon bébé bougeait déjà dans mon ventre. Cette fois j’en était convaincue, on allait être parents !

Je crois que j’ai tout dit. Me replonger dans ces moments me fait prendre conscience qu’en fait ça passe vite. On se retrouve très bientôt 🙂


Comment avez-vous vécu votre 1er trimestre de grossesse ?

 

 

 

N’hésite pas à épingler cette image sur pinterest 🙂

1er trimestre grossesse pinterest

4

8 réponses pour “1er trimestre de grossesse, que c’est long !

  • Répondre Freefall 8 février 2019 at 19 h 58 min

    Félicitations pour ta grossesse !
    Je suis d’accord le premier trimestre est tellement long… Je débute mon 3e mois et même si je suis vraiment très heureuse de ce qui m’arrive j’avoue avoir hâte de terminer cette période de nausées / vomissements / vertiges! La 1ere échographie me permettra de patienter 🙂

    • Répondre marion 14 février 2019 at 17 h 22 min

      Merci et félicitations à toi également 🙂
      La 1ère échographie permet effectivement de patienter un peu, on se rend plus compte de ce qu’il se passe à l’intérieur. Mais pour ma part j’avais super hâte de la suite ah ah.

  • Répondre Céline alias Littlebigmaman 16 février 2019 at 8 h 43 min

    hello, hello, un petit coucou au passage…
    le premier trimestre est un moment complexe. Le second de félicité…. et le troisième d’impatience.
    Profite de ces moments à fond, ils passent si vite !

    • Répondre marion 28 février 2019 at 12 h 10 min

      Salut Céline,
      Oui c’est exactement ça 🙂
      Merci pour ton passage.

  • Répondre Marine 19 février 2019 at 13 h 44 min

    Encore félicitations Marion =) J’ai hâte de lire tes prochains articles sur le sujet, je suis très friande de ce type de contenus en ce moment tu t’en doutes ! Pour ma part depuis le début du deuxième trimestre je trouve que tout passe à une vitesse folle. Pourtant j’aimerai bien ralentir le temps, c’est peut être et probablement ma dernière grossesse alors…
    Je te souhaite une belle fin de grossesse en tout cas !

    • Répondre marion 28 février 2019 at 12 h 15 min

      Merci 🙂
      J’adore lire sur le sujet aussi et encore plus depuis que je suis enceinte, alors moi aussi j’ai hâte de te lire.
      Il faut savoir savourer l’instant présent je crois, c’est ce qu’il y a de mieux.
      Bonne journée.

  • Répondre gwen 26 février 2019 at 16 h 38 min

    J’ai l’impression de lire ma propre experience haha ! Personnellement, j’entame ma 9eme SA et comme toi, je n’ai qu’un ventre du type  »a t-elle trop mangé ou est-elle enceinte ? ». La fatigue est affreuse et le petit plus dans mon cas ce sont les cauchemars toutes les nuits depuis 1 semaine. Tous plus affreux les uns que les autres ce qui ne fait qu’accroitre la fatigue. J’ai hâte d’avoir l’écho T1, même si ici nous avons vu bébé il y a 5 jours ! Des bisous.

    • Répondre marion 28 février 2019 at 12 h 17 min

      Félicitation à toi 🙂 C’est une belle aventure qui commence !
      Les cauchemars, je commence à en faire seulement maintenant, mais j’ai toujours fait des rêves bizarres ah ah.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.