L’homme qui voulait être heureux, le livre que tout le monde devrait lire.

Ce livre, il était sur ma liste de livres à lire depuis un moment. Je ne sais pas pourquoi je ne l’ai pas acheté avant. Je l’avais même oublié. Jusqu’au jour où je suis allée dans une bouquinerie à Bordeaux. À la base j’y allais pour voir si il y avait du Virginie Grimaldi quand mes yeux se sont posés sur lui : L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle. Il était posé là juste devant moi, comme une évidence.

En rentrant chez moi, je n’avais qu’une hâte, commencer à le lire. J’ai du faire preuve d’un peu de patience avant de le commencer car j’avais des choses plus importantes à faire. Quand j’ai ouvert la première page et bien j’ai eu du mal à m’en décrocher tellement j’ai adoré. À vrai dire, j’en ai fait un peu une obsession jusqu’à ce que je le termine.

Une autre vision des choses

Effectivement,  au fil des pages, tout est là pour nous faire comprendre qu’en fin de compte, nous sommes notre pire ennemi. Nous sommes comme pollués par nos croyances qui sont souvent fausses ou démultipliées et nous empêche d’être heureux. Des exemples concrets y sont décrits, ce qui permet de nous mettre à la place du personnage très facilement. Je me suis même d’ailleurs souvent identifiée à lui.
Ce que j’ai adoré par dessus tout, c’est le recul qu’il nous fait prendre par rapport à différentes situations. Même face à certaines scènes du quotidien, parfois très banales. Cela nous permet de relativiser et de nous prouver que nous sommes capables de beaucoup de choses. Le tout est de croire en soi. C’est aussi pour ça qu’il est important de bien s’entourer, car les bonnes personnes peuvent parfois nous aider à faire des choses impensables et/ou insurmontables. Peu importe la difficulté, peu importe l’ampleur de cette chose. Parfois grâce à de simples mots.

L'homme qui voulait être heureux

Pour ma part, je me suis rendu compte que je me mettais des freins toute seule, et ce depuis bien trop longtemps. Mes peurs, mes craintes me font douter. Je n’en parle et demande du soutien, de l’aide que quand je me retrouve au pied du mur. C’est dans ces moments là que je perds confiance en moi car je ne me sens pas capable de faire telle ou telle chose. C’est un cercle vicieux. Ce livre m’a bien aidé et m’a permis de me décomplexer face à certaines choses. C’est vrai qu’aujourd’hui beaucoup de personnes n’ont pas le sentiment d’être heureux. Et pourtant… Le bonheur est en réalité une chose simple mais bien trop souvent masqué par nos croyances.

Quelques extraits

J’ai envie de vous laisser des extraits qui pour moi ont été parlants. Qui sait, peut être que si vous ne l’avez pas encore lu, ça vous donnera envie de le faire. Ou peut-être que ça vous aidera vous aussi.

Si vous ne renoncez à rien, vous vous abstiendrez de choisir. Et quand on s’abstient de choisir, on s’abstient de vivre la vie que l’on voudrait.

Vous êtes le maître de votre destin

On ne fait pas grand chose dans la vie si on ne sait pas aller vers les autres et demander un soutien, un appui, de l’aide, des conseils, des contacts.

Une lecture facile

Comme je vous le disais un peu plus haut, il m’étais difficile d’en sortir. L’histoire est vraiment bien écrite, détaillée mais pas trop je trouve. Les chapitres sont courts. Tout le long je me suis laissée porter et j’avais très envie de connaître la fin, et en même temps je n’avais pas envie de le terminer pour le faire durer. Honnêtement, je le conseil à tout le monde. C’est un livre qui fait du bien.
Je vous laisse ce lien pour en apprendre un peu plus sur ce livre si vous le souhaitez.

L'homme qui voulait être heureux


Vous l’avez déjà lu ?
Vous en avez pensé quoi ?

0

3 réponses pour “L’homme qui voulait être heureux, le livre que tout le monde devrait lire.

  • Répondre Sophie 17 octobre 2017 at 20 h 24 min

    Merci pour cette découverte

    • Répondre marion 18 octobre 2017 at 9 h 49 min

      Avec grand plaisir 🙂

  • Répondre Pauline 20 octobre 2017 at 17 h 19 min

    Terminé ! Et en effet riche de beaux enseignements. J’espère que celui que je t’ai prêté te plaira autant. Il est dans la même lignée que celui ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.